Gargouilles Oubliées

 
 

Accueil | Cartographie | Bestiaire | Lexique architectural | Photos | Légende | Contact

 
  .

Sommaire

Cartographie :

- Élaboration de cartes, afin de pouvoir retrouver ces créatures étranges.

- Elaboration de fiche des Villes "gargouillesques" avec photos, plans et commentaires.

Bestiaire : Tentative d'inventaire non exhaustif de représentation de gargouilles faisant appel à l'imaginaire ou non.

Lexique architectural : Qui dit gargouille, dit aussi architecture donc des termes qui peuvent paraître "barbare". /!\ section non disponible /!\

Photos : Partager vos plus belles découvertes, vos plus beaux clichés de ces créatures.

Légende : Regroupement des écrits sur la gargouille et son univers.

.

Les dernières mises à jours du site

Mais pourquoi donc un site web sur les gargouilles ?

Pour la petite histoire, tout commença par des recherches faites sur des contes et légendes bretonne, notamment sur l'Ankou (Personnage revenant souvent dans la tradition orale et les contes bretons, l'Ankou (an Ankoù) est la personnification de la Mort en Basse-Bretagne). Il était fait notion que des sculpteurs dissimulaient des représentations de l'Ankou dans leurs sculptures.

Alors que j'étais en Bretagne en vacances, je me souvins de cette histoire et sans trop y croire mais poussé par la curiosité je fis le tour de l'église de Plouaret (dans les côtes d'Armor). Une sculpture en haut d'un mur dans un recoin à l'ombre attira mon attention. Une gargouille représentant un personnage coiffé d'un capuchon et regardant droit devant lui. La tête en l'air je scrutais la chose quand j'aperçus une tête de mort taillée sur le corps.

Après cet épisode, je fus surpris de voir des choses auxquelles je ne prêtais aucune importance auparavant. Il y avait de nombreuses sculptures sur les toits et les murs des églises et quelque fois sur d'autres bâtiments aussi. On appelait ça communément des gargouilles et les représentations étaient aussi diverses que variées.

Je m'étonnais de voir que personne n'y prêtait plus aucune attention (hormis celle de Notre de Dame de Paris), alors que ce patrimoine en France (et ailleurs aussi) est si riche. N'ayant aucune connaissance en architecture, en religion et encore moins en histoire, je voudrais malgré tout découvrir ce monde merveilleux et déchiffrer les histoires que ces monstruosités nous racontent et qui semble t il nous avons oublié.

 

.

 
. . . . .